Le traitement

Le traitement

L'approche du traitement dépend de la pathologie et de la personne qui s'adresse au fasciathérapeute.

Un traitement de fasciathérapie peut comporter un traitement manuel, des exercices, une introspection et si le patient le souhaite, un entretien thérapeutique.

Si la plainte est purement corporelle, un traitement manuel adéquat et des exercices de kinésithérapie peuvent suffire.

Lorsque les plaintes sont plus complexes comme le sont les pathologies liées aux situations de stress, les plaintes aspécifiques et les nouvelles pathologies comme la fibromyalgie et le SFC ou encore les plaintes de nature plutôt psychique comme le burn-out ou la dépression, l'approche physique doit recevoir l'appui complémentaire d'une approche psychogénique.

Cette approche originale se distingue clairement des autres visions et méthodes.

Des instructions adéquates permettent au patient de se rendre compte de ce qui se passe à l'intérieur de son corps; il ressent et découvre de nouveaux modèles de mouvement, élargit ses possibilités de mouvement, perçoit les changements de tensions et d'autres réactions physiologiques utiles.

La prise de conscience de ces phénomènes met la personne dans un état d'âme salutogène. Il sera conscient de cet état vivifiant et pourra en tirer des informations pour poursuivre l'approche de son problème, tant au niveau du corps que de l'esprit. Le soutien et l'accompagnement pédagogiques appropriés sont à ce stade indispensables.

L'objectif est que le patient parvienne à prendre sa pathologie en mains en s'observant lui-même, en observant ses propres réactions, ses mouvements, son comportement pour parvenir à un changement (lien vers somato-psychopédagogie). Ici, le rôle du fasciathérapeute est autant thérapeutique qu'accompagnateur et pédagogique.

Découvrez la fasciathérapie

FAQ
Close

Menu